logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/11/2007

Parapente au Népal

Om Mani Padme Hum !


ou trekking-parapente
autour des ANNAPURNA
Octobre1991

NAMASTE (Bienvenue en népalais)


 

PISANG, 2 heures du matin. La montre de Jean sonne doucement. De ma couchette je l'observe qui va lever le nez vers les étoiles. Point d'étoiles ce matin. "C'est bouché" me dit-il,"on reverra ça à 4 heures". Déçu ou soulagé,je me rendors. Nous ne volerons pas au-dessus des 5.000 mètres prévus.

Deux heures plus tard c'est tout bon. Un thé brûlant vite avalé, deux biscuits, frontale en place, petit sac léger sur les épaules (merci les 4 sherpas qui portent nos 7 voiles...) nous traversons le pont et attaquons la montée par un bon sentier. Les lampes sont rapidement éteintes; le froid se fait vif. Ma montre-altimètre qui ne dépasse pas les 4.000 m. (!) m'indique très tôt :"FULL". Au-dessus de nos têtes une harde de tahrs de l'HIMALAYA , animaux archaïques intermédiaires entre les "antilopes-chèvres" et les bouquetins,gris et blancs, s'écarte à distance convenable. Ils ne sont pas trop inquiets apparemment dans ce pays bouddhiste qui respecte la vie animale, malgré les sifflets enthousiastes de nos porteurs. Les pentes sont couvertes de genépi dont Jean remplira l'enveloppe de son sac de couchage. La goutte sera bonne l'été prochain au refuge de FOLLY. Autre harde de tahrs, ainsi que d'énormes bartavelles ou lagopèdes au vol lourd. Juste au-dessus de ma tête, le PISANG PEAK présente sa face idéale,immaculée, tentante et son sommet à 6.092 m. duquel Jean et Jacky ont décollé il y a deux ans. L'altimètre-variomètre, un qui n'est pas feignant, indique 4.850 mètres ; dans une demi-heure nous serons arrivés. Je suis bien, pas comme il y a quatre jours.....

... De JOMSOM, suivant le lit de la KALIGANDAKImedium_Vallée_approche.jpg en une promenade paisible, nous avions atteint KAGBENI, 3.222 m., village un peu à l'écart du trekking classique. Partout les témoignages de la ferveur bouddhiste éclatent : drapeaux à prières claquant aux vents, empilements de pierres d'ardoises gravées entièrement du mantra "OM MANI PADME HUM ! ", des siècles de travail, que l'on retrouvera dans chaque village de montagne

medium_pierres_om.2.jpg

Dès le premier soir j'ai demandé à TENDI, notre sirdar qui parle parfaitement le français, la traduction de ce "OM MANI PADME HUM ! " omniprésent. Embarrassé (et maintenant je comprends pourquoi) il m'a dit que seul un lama pourrait satisfaire ma demande. La quête d'un lama parlant français n'étant pas le but du voyage, j'ai dû ranger ma curiosité dans la case : "Urgent, mais y a pas le feu au lac ".

Notre refuge d'une nuit a pour enseigne : "ANNAPURNA LODGE".
medium_lodge.jpg
Nous tentons de communiquer avec une gamine délurée me répondant se nommer "POMPOMLAMA" en pouffant. Les copains prétendront durant tout le trekking que je passe mes nuits à rêver de POMPOMLAMA..

Le lendemain, réveil matinal et montée sur un bitard culminant à 4.000 et des poussières (une taupinière,ici) pour le premier vol tant attendu. Saisis, nous admirons à l'Ouest le somment du DAULAGHIRI imposant malgré son éloignement.
medium_Le_Daulaghiri.jpg
" On n'a pas des vies faciles, hein Gérard !"ironise Jacky.

Voler la première fois dans un nouveau pays, c'est retrouver l'émotion intacte des débuts, c'est l'acte d'amour ou l'acte de foi que chacun vit différemment et qu'i ne convient pas d'expliquer plus avant. Nos sept voiles sont en l'air et chacun suit son plan de vol.

Posé, voile repliée avec l'aide d'un gamin, je vois la foule enthousiaste se diriger vers un autre voyageur ailé, ni gauche ni veule pour autant... J'en profite pour m'isoler et revivre mon vol, classer les images et les sensations.

...Quatre jours déjà qu'après un bivouac vers 4.400 m. j'avais attaqué la montée vers le THORONG PASS comme un avion, dépassé les porteurs...pour me retrouver vers 5.100 m. quasiment en queue de peloton, une barre sous les poumons et les jambes en queues de pâquerettes. Je me répète le mantra incantatoire "OM MANI PADME HUM ! " akors que dévalent à la descente, heureux, les premiers randonneurs qui faisant le tour "à l'endroit" ont avalé l'ogre. Apitoyés ils m'interrogent : "Vous faites le tour à l'envers? C'est bien plus difficile..." Merci l'encouragement ! J'ai l'impression que la barre sur mes poumons remonte, je psycho-somatise et passe un gant sur mes lèvres, m'attendant à le découvrir rose de sang pulmonaire...

Quelque cinq cents "OM MANI PADME HUM ! " plus loin me voici vers 5.300 mètres; profitant lâchement d'une halte hygiénique, Patrice subtilise mon sac à dos... Ces quelques kilos de moins sur les épaules, c'est formidable, j'arrive enfin aux 5.415 mètres
medium_Thorong_Pass.jpg
où l'on me tend une gourde glacée. Accolades, photos, coup d'œil 1.000 mètres plus haut sur le THORONG PEAK en suivant la signature d'une belle trace de cramponnage et, sans plus attendre, j'entame la descente, pressé de perdre de l'altitude.

Une demi-heure plus tard, allongé au soleil la tête sur mon sac récupéré en même temps que ma respiration, j'attends les copains, heureux, avec juste le regret de ne pouvoir déployer ma voile, la configuration du terrain ne permettant pas de voler sans risque sur ce versant.

La descente sur PHEDI n'est qu'une formalité. Pas rancunier, j'assure la longue théorie des trekkeurs angoissés que nous croisons qu'ils touchent au but, que c'est facile, qu'il n'y a pas de neige et peu de vent.

... Nous sommes donc sous PISANG PEAK , il n'est pas encore 8 heures ( les atterrissages doivent se faire au plus tard à 10 heures avant que le vent de vallée -violent, ô combien !-ne s'établisse ), le soleil commence à chauffer la prairie en même temps que nos corps . Pas un souffle d'air. La brise de pente va se déclencher, nous apportant le vent de face à l'aide duquel nous décollerons en toute quiétude. Face à nous, illuminés, les ANNAPURNA IV et III,
medium_Vol_face_Annapurna.jpg
réunis par une immense arête longue de plusieurs kilomètres nous offrent un spectacle grandiose. La limpidité de l'air himalayen rapproche les sommets. C'est beau à en pleurer. Des séracs se détachent : énormes avalanches dont le bruit ne parvient même pas jusqu'à nous !
medium_Annapurna.jpg

Le ruban attaché à un bâton de ski s'anime. Jean déplie sa voile, imité par les autres. Je traîne un peu, remonte quelques mètres, pas pressé de quitter cet endroit féérique. Je propose en vain à Jacky de fermer le site : en professionnel compétent il me convainc gentiment que c'est son travail et sa responsabilité. Déjà cinq chiffons multicolores dans le ciel, je décolle en quelques pas, appareil photo en batterie et vis intensément mon vol. Je survole un monastère,salué par un coup de gong, plongemedium_Pisang.jpg vers la vallée de la MARSYANGDI... Quelques heures ou quelques minutes plus tard il me faut faire un effort pour revenir aux réalités aéronautiques, préparer mon approche et reprendre contact avec la planète.

Notre périple sera ainsi entrecoupé de montées dans les prairies odorantes, de vols magiques dans un environnement unique, avant de rejoindre, en 15 jours la "route" à DUMRE.

Utilisé avec discernement par des pilotes confirmés et conscients des conséquences funestes d'un accident sérieux (pas d'hélico ici, pas de téléphone, pas d'hôpitaux) notre merveilleux jouet donne une dimension autre à ce trekking classique. Il nous fait quitter les sentiers habituels, voir d'autres paysages, rencontrer d'autres habitants , découvrir une faune et une flore qui nous resteraient inconnues sans lui. Il nous permet de voler, évidemment, mais certains m'objecteront que l'on arrive au col de la FORCLAZ (au-dessus du lac d'ANNECY) en auto, qu'on y vole mieux que n'importe où et qu'on y survole le plus beau décor du monde...
medium_08_04_12H00_VUVOLONI_28.JPG
A chacun sa vérité.

Pour celles et ceux qui m'auront lu jusqu'au bout et qui attendent la signification de ce "OM MANI PADME HUM ! ", voici une tentative de réponse :

1) Un mantra est une formule tirée des textes révélés qui est censée transformer l'esprit de celui qui la prononce correctement.

2)
Prononcé en tibétain A-Oum Ma-ni Pai-mai- Houng , ce mantra peut être ainsi traduit : Om ! Le joyau au cœur du lotus ! Hum ! Cet Om profond et sonore représente tous les sons et tous les silences à travers le temps, le grondement de l'éternité et aussi le grand calme de l'être à l'état pur; lorsqu'il est entonné avec les vibrations prescrites, il invoque le TOUT, par ailleurs inexprimable . le Mani est "l'éclair de diamant" du Vide, l'essence primordiale pure et indescriptible de l'existence au-delà de toute matière ou même anti-matière, de tous les phénomènes, changements, devenirs; Padme -dans le Lotus- est le monde des phénomènes,du samsara,se développant avec le progrès spirituel,pour révéler sous les feuilles de l'illusion le joyau -Mani- du nirvana,qui se trouve non hors de la vie quotidienne, mais en son cœur même. Hum n'a pas de sens littéral et est diversement interprété (comme l'est ce grand mantra sur lequel des volumes ont été écrits). Peut-être n'est-ce qu'une exhortation rythmique qui complète le verset et inspire le récitant, une affirmation d'existence,d'essence,symbolisée par le geste du Bouddha lorsqu'il touche la terre au moment de son illumination. Cela est ! Cela existe ! Tout ce qui est,qui fut ou qui sera se trouve ici et en ce moment ! Maintenant !


(Peter MATTHIESSEN in "Le Léopard des neiges" dont je recommande particulièrement la lecture.)

Pas mal de photos sur mon album : http://liberte.blog50.com/album/n%C3%A9pal/page1/

medium_Enfants_Népal.jpg

Commentaires

beau voyage et de belles photos !!!merci de l'avoir partager avec nous
bernadette

Écrit par : bernadette | 30/10/2007

J'aurais vraiment aimé connaitre le tibet,c'est beau,j'ai beaucoup lu la dessus .Mais toi tu as fait un magnifique voyage dans les airs;je suis certain qu'a un moment tu as cru connaitre le nirvana.Salut ami

Écrit par : heraime | 30/10/2007

Je comprends cette émotion.
Je suis allée au Thibet , le toit du monde...Les larmes coulaient d'elles mêmes ...
J'ai testé le parapente à La Réunion, ce n'était pas mal non plus...

Quel plaisir de vous lire
amicalement

Écrit par : marie | 30/10/2007

site impressionnant

Écrit par : akpédjé borhis | 24/04/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique